09
fév

Après cette réunion…

... nous aurons nos 7 finalistes pour le Prix Georges Moustaki !

reunion

[Quelques heures plus tard]

Les 7 finalistes sont :

finalistes

Share Button
05
fév

Les finalistes du Prix Georges Moustaki

Cette année, je suis très fière d'être présidente du Prix Georges Moustaki.
Nous avons choisi les 22 finalistes, que je vous présente ici.

Enfin tout se passe surtout sur la page Facebook du Prix ;)

---

Cette semaine, chaque jour sera consacré à trois de nos 22 demi-finalistes du 5ème Prix Georges Moustaki afin de faire plus ample connaissance grâce à une vidéo.
Seulement 7 d'entre eux se produiront en live à Paris, sur la finale du 26 février prochain (présidée par Rose et parrainée par Archimède).
L'entrée y est libre, sur réservation OBLIGATOIRE (le plan vigipirate ayant été renforcé depuis le 7 janvier dernier) :
agenda-culturel@paris-sorbonne.fr ou 01 40 46 33 72 (attention aucun retour de mail ne vous sera adressé, mais votre demande sera bien prise en compte).

» LIRE LA SUITE »

Share Button
27
jan

Dans quelques heures…

... album masterisé!
#album4

masterise

Share Button
26
jan

Sélection Prix Georges Moustaki

On part avec 188 disques.
Pour n'en garder que 22.
Et bientôt 7 finalistes!
#pasfacile #coupdecoeuroupas
#onapasfini

selectionPGM

» Plus d'infos sur le Prix Georges Moustaki

Share Button
25
jan

Album mixé.

Album mixé.
Si si.
Bientôt donc un single.
Va falloir compter les jours...
#jecompte

Share Button
21
jan

J’suis sensée être en confiance?

#decapitezmoi
decapitator

Share Button
19
jan

Mon premier rôle…

... dans mon propre rôle!!
Avec Joe Bel & Manu Payet
#uncoupaprendre
#figuration+++

cine13

Share Button
18
jan

Fuck le plan machiavélique

Vous êtes des millions à attendre un post de Rose. Enfin quelques uns. Genre 6 quoi. Mais ça suffit pour me foutre la pression.
J’aurais rêvé vous faire écouter des choses, mais apparemment, ça se fait pas. Y a un processus. Une tactique. Un plan machiavélique à suivre:
je vous tease. je vous dis que tout est fini. Je parle de studio, de mix, de clip. Mais je lâche rien.
Et vous (les 6), vous êtes là à quémander la moindre info. Et moi, toujours dans mon plan machiavélique, je vous dis que "niet" vous aurez "waloo", je fais l’apologie des artistes qui bossent avec moi, je vous fais croire que je bosse 24/24 (vous êtes toujours hyper naïfs sur l’histoire), je vous poste des photos de moi qui bosse (il suffit de mettre un micro à côté, et vous plongez) et surtout j’adore vous dire que vous allez "kiffer mais grâââve" cet album.
La vérité (hormis le fait que je passe beaucoup de temps dans les centres de waterbike et d’épilation), c’est que vous allez vraiment kiffer. En vrai. Que ce disque c’est le plus réussi de tous, et qu’en plus j’ai pris un plaisir fou à le faire. Mais alors, me direz-vous, "balance quelque chose, le thème, le nom, les titres, un truc merde!!!!"
Et là je vous réponds, "plus que 3 mois".
Et là, vous vous dites "espèce de connasse."
Et là, je vous comprends.
Mais, dans mon altruisme le plus total, il fallait que je vous en dise plus.
Par exemple, il y aura 12 titres. Comme les 12 apôtres. (Et ça a un VRAI sens. démerdez vous avec votre bible). Chaque titre fera 3min 07. (approximativement. Enfin +ou- 3 min). Le premier titre racontera les débuts de l’écriture de cet album. (pour ceux qui ont suivi, il est question d’un hôtel, d’un bar. Et d’une Pink Lady. (Je sais, ça dit rien qui vaille)
Les 10 autres parlent de moi. Un scoop. (et là, ceux qui en ont rien à cirer de moi quittent le blog).
L’histoire de cet album, elle est simple, ça parle de moi aussi. Mais en mieux.
Le single, une évidence, une liste revisitée. (la meuf elle s’est pas foulée)
Le clip, il est dans nos têtes. On est sur le coup. C’est comme pour le 5eme album. C’est pas là, quoi.
Sinon, en vrai, il s’agira d’un cheminement. Il sera question de thérapie (en vrai), de souvenirs (en vrac), de Tocs (en toc), de pompistes (si, si), de psy (il était temps de leur rendre hommage), d’addictions (en tout genre), d’amour (ben ouais), d’égoïsme (c’est mon dada), de maternité (comme dirais Florence F, j’aurais été un super papa) , et pour la première fois, d’histoires inspirées du monde qui m’entoure (qui tourne autour de moi, hein), d’âge (comme dirait la fameuse Florence F, la 50aine, c’est la 20aine avec une carte bleue. Et non j’ai pas pas 50ans. Et oui, le botox est une réalité)
Il sera question, sans déconner, de moi, de vous, comme dirait Jean-Louis Aubert. Une bombe Humaine quoi.
J’ai tellement hâte d’en parler avec vous. D’en parler tout court.
Alors en fait, fuck le plan machiavélique. Je vais faire état de ce tracklisting, et peut-être même, (Je sais pas encore dans quel état d’esprit je serai à la fin de ce post) d’un texte.

Alors, dans le désordre:
Pink Lady
Comme avant
Selon les jours
je compte
Maman est en bad
partie remise
Atone
Je de société
histoire idéale
Pour être deux
je ne viendrai plus

Bah en fait, vous en savez bien assez, alors le texte, sera pour le prochain post (dans 1 an).
Ou alors, non. je vais vous donner mon préféré. Et le thème de ce texte je l’ai même pas dévoilé (ni compris encore moi-même). alors un concours est lancé pour savoir ce que vous pensez en avoir compris. Ce titre est écrit par la personne qui vous parle, et co-composé avec Medi Parisot
rechanter.

Sinon, il est tard, j’avais déjà pas envie de faire un blog, je me suis forcée, encore par altruisme. J’espère que vous en serez reconnaissants.

kiss and ONPC.

ATONE
(keren Rose/Keren Rose-Medi Parisot)

quand j'étais Atone
j'avais tous les symptômes
d'une vie monotone
d'une vie que l’on fredonne

je n'étais que le clone
de celle que j'abandonne
pour être la plus conne
la pire des connes

j'étais atone
rien de bien ni de mal
avant que l'on m'ordonne
de quoi être normale
de quoi changer
changer la donne

et j'attendais que sonne
la fin de ma personne
je pesais une tonne
une tonne d'automnes

avant que je griffonne
des plans sur tes épaules
et que j'ai tes chromosomes
sur mon petit bonhomme

j'étais atone
rien de bien ni de mal
avant que l'on m'ordonne
de quoi être normale
de quoi changer
changer la donne

quand j'étais atone
je n'étais qu'une pionne
qu'une poussière d'atome
qui parcourait les bornes

Share Button
02
jan

Dernière séance de voix

... pour le dernier titre réalisé par AuDen
#album4 #hâte

dernieresance

Share Button
31
déc

HNY my friends!!!

Share Button

RSS | Custom par Ava et Seb CHA